Distillerie de Fontagard, France, Neuillac, Granchère, Adrien Granchère, alambic, charentais, chai, cognac, whisky Français, dégustation , Paris, Matthieu Acar, Lilya Sekkal, Xavier Brevet, Matthieu Acar

Distillerie de Fontagard

La distillerie de Fontagard est l’œuvre de 4 générations de bouilleurs de profession. Son travail, résolument axé sur la mise en avant de son terroir, s’appuie également sur sa volonté de contribuer au développement local via son engagement dans la valorisation de l’énergie et la préservation de l’environnement : « nous favorisons les circuits courts. » Adrien Granchère.

Statut Production en cours
Localisation

1 Route de la Voie Romaine, 17520 Neuillac

Vol. Production

Entre 5000 et 6000hl d’alcool pur sont produits en 6 mois.

Dates Clés

1870 : Fondation de la distillerie. Elle se spécialise dans la production de Cognac (elle fournit notamment les maisons Rémy Martin et Courvoisier) et traverse les générations.

2015 : 1ers tests menés sur la production de whisky.

2016 : la distillerie intègre la production d’autres spiritueux à façon tels que le Gin, l’Aquavit et le Rhum.

2017 : Lancement de la production de whisky sous l’impulsion de la 4ème génération.

Personnages Clés

Ernest Granchère : fondateur, il installe le premier alambic.

Marie-Thérèse Granchère : auparavant directrice de la distillerie, elle a grandement contribué à son essor.

Dominique Granchère : représentant la 3ème génération à la tête de la distillerie, on lui doit la modernisation des installations et la croissance de l’activité.

Adrien Granchère : 4ème génération. Il est à l’origine de la production de whisky !

Gamme

La gamme comptera :

  • 1 whisky non tourbé
  • 1 whisky tourbé
  • 1 ou plusieurs finish(s) dans différents types de fûts
Eau

La distillerie dispose d’un forage et travaille en circuit fermé :

« En début de campagne, nous mettons le système en eau et travaillons avec l’année durant. » A. G.

Eau de Coupe : eau de source déionisée et osmosée.

Céréales

Origine: France.

« Nous avons planté 20ha d’orge en 2018 et produirons avec celle-ci dès 2019. Nous travaillons également avec un pôle d’agriculteur afin de valoriser leurs récoltes. La sélection d’orge locale avec fourniture d’anciennes semences est en cours. » A. G. 

Brassage / Maltage  Réalisé en France.

« Nous travaillons sur l’ouverture d’une malterie locale et lançons une brasserie dès 2019. » A. G.

Alambics 11 alambics Charentais.
Distillation

« Il y a deux périodes de 15 jours dans l’année où nous distillons du whisky. »
A. G.

Chauffe à feu nu. Une chauffe dure 12 heures.

« Les 1ères chauffes se font de nuit, les bonnes-chauffes de jour. » A. G.

L’eau-de-vie de céréale titre entre 73 et 74°.

« La petite chaudière est la meilleure pour la production de whisky. La régulation de l’eau de la pipe est manuelle et plus fonctionnelle. Il y a un grand respect des couches de chaleur dans le tri des esters. Toutes les opérations sont faites à la main. Nous produisons 350L par chauffe avec cet alambic ». A. G.

En haute saison, ce sont trois distillateurs qui se relaient sur place par garde de 24h. À ces trois personnes s’ajoutent les présences d’Adrien et de deux autres membres de la famille.

Chai /
Vieillissement
  • Un chai sec
  • Un chai humide (préféré pour le vieillissement du whisky).

Deux nouveaux chais sont en construction.

« L’idée est de réduire le whisky 1 à 2 fois par an à hauteur maximum de 9%. L’objectif est d’atteindre une eau de vie titrant 55% avant réduction. » A. G.

Fûts
  • Ex fûts de Cognac
  • Ex fûts de Bourbon
  • Ex fûts de Montenegro
  • Ex fûts d’Armagnac
  • Fûts neufs à gros grain
  • Fûts neufs à grains fins

Contenance des fûts : 200, 290, 300 et 400L.

Données Territoriales

Climat : océanique chaud

Altitude : 36 mètres

Site Internet

Parmi les nombreux projets menés par la distillerie en faveur de la préservation de l’environnement, nous citerons :

  • La plantation d’une bambouseraie en cours afin de traiter les eaux.
  • Le travail sur la norme ISO 22000 HACCP pour le whisky (NB: la distillerie est déjà certifiée ISO 22000 sur les Cognacs).
  • La mise en place d’un système de géothermie valorisant les eaux chaudes de la distillerie.
Adrien Granchère et David Chemin (distillateur) – Contrôle en cours de distillation. Crédit Photo: Kenji Meunier.
Distillat en sortie d’alambic – Naissance d’un futur Whisky ! Crédit Photo: Kenji Meunier.
De g. à d. : Jean Yves, David et Adrien – Au sein de la distillerie. Crédit Photo: Kenji Meunier.
« La petite chaudière est la meilleure pour la production de whisky. » A. G. – La Petite Chaudière – Crédit Photo: Kenji Meunier.
Dans les chais ! Crédit Photo: Kenji Meunier.
Dans les chais ! Crédit Photo: Kenji Meunier.
Dans les chais ! – Dégustation. Crédit Photo: Kenji Meunier.
Dans les chais ! – Dégustation. Crédit Photo: Kenji Meunier.