Discussion avec Vincent Gachet, Fondateur d’AlpSpirits.

En 2018, la brasserie du Dauphiné a créé la société AlpSpirits pour y regrouper son activité « spiritueux ».

Après avoir embouteillé un esprit de bière ainsi que le whisky Mandrin dont nous vous avions parlé précédemment, Vincent Gachet (fondateur et maître brasseur) a récemment lancé son second whisky : Alpenglow fût #21

L’occasion pour l’équipe du whisky français de poser quelques questions au maître des lieux et de se mettre à la page !

Le whisky Francais : Bonjour Vincent, tout d’abord, comment allez vous et comment se porte AlpSpirits depuis sa création ?

Vincent Gachet : Alpspirits se porte bien, je vous remercie. L’entreprise évolue doucement avec maintenant son site de vente en ligne, sa marque “Alpenglow”, et plein de très bonnes eaux-de-vie en élevage.

LWF : Pourquoi avoir choisi de changer de nom pour votre whisky ?

VG : Je trouvais la marque Mandrin trop liée à la brasserie et trop limitative géographiquement*. Je suis donc parti sur la marque Alpenglow. Le nom Alpenglow, intraduisible en français est le nom d’un phénomène optique qui colore les montagnes en rouge.

LWF: Pour le whisky Mandrin, vous aviez travailler avec Gilles Gaudet (distillateur ambulant) et pour Alpenglow vous avez affiné un distillat de chez Rozelieures, avez vous des projet pour intégrer la distillation à AlpSpirits?

VG: Oui c’est un projet qui me tient particulièrement à cœur.
J’ai commencé la recherche d’alambic et de locaux (dans les Alpes bien sûr). L’obstacle que je rencontre actuellement est le manque de temps. La Brasserie du Dauphiné me mobilise à 200%. Idéalement il faudrait que je trouve un partenaire.

LWF : Quels sont les autres projets pour AlpSpirits ?

VG: La gamme “eau-de-vie de bière” va prochainement s’agrandir.
En effet le Mandrin Spirit jusque-là élevé en fûts “neutres”, va avoir un petit frère passé en fûts ex-Bourgogne rouge / ex-Barley wine.

LWF : On a dégusté Alpenglow, on a adoré ! A quand un troisième whisky ?

VG: Alpenglow est destiné à être la marque de différents whiskies. Outre l’actuel Alpenglow #21, nous avons d’ores et déjà en maturation l’Alpenglow fût#12 (ex-Rivesaltes) et 3 autres Alpenglow fûts ex-pineau des Charentes.

LWF : Merci et bonne continuation à la brasserie du Dauphiné et à Alpspirits.

 

France, Mandrin, Brasserie du Dauphiné, Saint-Martin-d'Hères, Isère, Rivesaltes, fût, whisky français, france, french whisky, Matthieu Acar, Xavier Brevet, dégustation, whisky, masterclass, Paris, atelier, dégustation, whisky

* Louis Mandrin est un célèbre contrebandier Isérois du XVIIIème  siècle (né en 1725 à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs en Isère (Dauphiné) et mort en 1755 à Valence).
Il s’était rebellé contre les taxes prohibitives imposées aux paysans par les fermiers généraux! C’est le “Robin des Bois” Français, particulièrement apprécié du peuple et honni par les possédants qui finirent par avoir sa peau en 1755. Mais si l’homme est mort, sa légende demeure, et est aujourd’hui célébrée par un whisky !