(D'un) Verre Printanier, Fin de Partie, Maison Benjamin Kuentz, 46%, Rozelieures, Cognac, Bourbon, Pedro Jimenez, PX, orge matée, whisky Français, French whisky, whisky, France, dégustation, Passerelles, Hôtel Parister, organiser, dégustation, whisky, paris, privée, entreprise, événement, masterclass, atelier, dégustation, whisky

Maison Benjamin Kuentz

“La France a tout pour faire du bon whisky !”

C’est en partant de ce constat que Benjamin Kuentz a décidé de monter sa propre gamme de whiskys Français. Effectivement, nous avons de longues traditions en ce qui concerne la production céréalière, la culture brassicole, la distillation et l’élevage !

Au départ, Benjamin Kuentz envisageait de racheter, ou de s’associer à une distillerie existante, mais après un tour de France en 2016, il a préféré opter pour une approche qui lui permettrait de mettre en avant l’importante diversité des savoirs faire et des terroirs du whisky français.

Aujourd’hui, il travaille donc avec plusieurs producteurs avec lesquels il détermine un cahier des charges conforme à sa vision, puis, une fois le whisky arrivé à maturation et l’assemblage effectué, Benjamin se charge “d’éditer” le whisky !

Statut Commercialise son propre whisky.
Dates Clés 2016 (Février) : Alors que l’idée le travaillait depuis sept ans, Benjamin Kuentz décide de se lancer et de creer sa propre gamme de whiskys français.

2017 : Sortie des deux premiers whiskies de la gamme issue de la distillerie G. Rozelieures.

2017 (fin de l’année) : Sortie du troisième whisky de la gamme issue de la distillerie Warenghem.

 

Personnages Clés Benjamin Kuentz (fondateur)

Christophe Dupic (Distillateur partenaire)

David Roussier (Distillateur partenaire)

Distillation Si pour le moment Benjamin Kuentz n’a travaillé qu’avec des distillateurs pratiquant la double distillation, il demeure plutôt ouvert et envisage un partenariat avec une distillerie dotée d’un autre type d’alambic.
Fûts Lorsque Benjamin Kuentz entreprend la création d’un nouveau whisky, c’est avec une direction et une recette bien précise en tête, c’est pourquoi il a recours à une diversité conséquente de fûts pour ces assemblages (5 pour fin de partie !)
Gamme (D’un) Verre printanier – 46% (Fûts de cognac et de bourbon)

Fin de partie. – 46% (Fût de cognac, de bourbon, d’oloroso  et de Pedro Ximenez, rehausser par l’usage d’un peu de fûts neuf !)

Notes
Site internet  www.maisonbenjaminkuentz.com