Accord whiskys & cigares : Rencontre avec Hedon, le cigare Français.

L’accord whisky et cigare est un grand classique bien connu des amateurs et l’équipe du whisky Français ne déroge pas à la règle puisqu’elle compte parmi ses membres des aficionados de cigare !

Aussi, lorsque nous avons découvert l’existence d’un cigare 100% Français nous avons sauté sur l’occasion pour expérimenter des accords avec une sélection de whiskies Français adaptés à la situation. Mais avant de revenir en détails sur nos critères de sélection et sur nos notes de dégustation, nous vous proposons un petit topo sur Hedon, le cigare Français !

Implanté à Navarrenx, dans le Béarn, l’entreprise de cigare Hedon bénéficie d’un climat favorable pour la culture du tabac. Ouverte en 1999, la fabrique de Navarrenx sera d’abord reprise par Thierry Frontere en 2009 (le cigare est alors connu sous le nom “le Navarre”), puis en 2015, par une nouvelle équipe qui réinsuffle de l’énergie dans l’entreprise et créer le cigare HEDON.
Fruits de 12 ans de recherches et développement, les cigares HEDON sont issus de tabac 100% Français. Ce sont donc des “puros”, c’est-à-dire des cigares dont la cape, la sous-cape et la tripe ont la même origine. Le fait que celes-ci soient issues du même terroir constitue en cela une rareté dans le monde du cigare ! Aujourd’hui HEDON propose une gamme allant du Short Robusto au Double Corona, en passant par un Panatela. L’ensemble des cigares sont magnifiquement roulés par des torcedoras cubains.

D’ordinaire, deux types de whiskies sont souvent préférés pour accompagner un cigare :

  • Les Bourbons ou les Rye, car l’utilisation de fût neuf leur confèrent un boisé approprié et qu’il dispose d’une texture grasse et
    huileuse.
  • Les whiskies vieillis en fût de Xeres (Sherry) pour leurs notes amères, ranciotées ainsi que pour leur douceur.
  • Mentionnons également l’affinage en fût de vin préconisé par Richard Paterson pour compenser le côté asséchant de la fumée (cf : Dalmore Cigare malt)

C’est avec ces informations en tête que nous avons sélectionné six whiskies Français pour accompagner “Rêveur”, le Robusto de la gamme HEDON que nous dégustons de ce pas.

Cape : Colorado

Parfums à crue : C’est une sensation de douceur qui domine avec un côté café au lait, de la vanille et de légères notes de sous bois. Comme attendu, tripe et cape forment un ensemble très cohérent.

Tirage à crue : Des notes de châtaigne complètent la palette décrite précédemment.

Combustion : Bonne, une légère rectification peu s’imposer au cours du deuxième tiers.

Les trois tiers : Le démarrage est d’une grande douceur, des notes boisées s’ajoutent aux parfums d’épices douces (vanille). Une élégante sucrositée se traduit par des notes de pâte d’amande, de pain d’épices et de châtaigne qui vont s’intensifier au cours du deuxième tiers. Le « divin » voit également l’apparition d’arômes de cuir.
Le troisième tiers étonne par sa douceur. Contre toute attente, ce sont les notes de café au lait et de vanille qui s’imposent à nouveau.

Conclusion : Un cigare subtil, précis, et confortable de par la cohérence des arômes tout au long de la dégustation.

Doté d’une élégance et d’une légèreté étonnantes, “Rêveur” ravira les amateurs comme les néophytes.

Passons maintenant, si vous le voulez bien, aux accords. Chaque note de dégustation (des whiskies) est disponible indépendamment sur le site mais il s’agit plutôt ici de mettre en lumière les aspects liés à l’interaction entre les arômes et texture du cigare et ceux du whisky.

Domaine des Hautes Glaces – Les Moissons Rye – 44,8% : Intéressant. Contrairement à ce que nous pensions le cigare n’écrase pas les arômes du whisky puisqu’au contraire ce dernier gagne en vigueur et exalte des notes de calisson, d’orange amère et de châtaigne. La perception de la texture est rendue plus onctueuse par le cigare et les notes vanillées fonctionnent à merveille avec Les Moissons.

Ferroni – Roof Rye – 43% : Du chocolat à l’orange tapisse le palais avant de laisser place aux épices (cannelle, girofle, poivre). Du boisé et des notes d’amande signent un final très plaisant !
Monsieur Balthazar – Hedgehog – 45% : L’amande, toujours, mais verte cette fois-ci… À l’instar du boisé qui évoque celui d’un bois fraîchement coupé !

Distillerie Bertrand – Uberach X Years After – 47,7% : On change complément de registre ! Des notes de jus de raisin, d’agrumes frais et d’épices douces (cannelle) rappellent la palette aromatique d’une sangria de qualité ! Comme nous l’avions imaginé, le vieillissement en fûts de Banyuls permet un accord d’une grande qualité !

Brasserie du Dauphiné – Mandrin – 43% : Le vieillissement en fut de Rivesaltes est tout aussi pertinent ! Plus subtil, le chocolat au lait, la pâte d’amande et l’orange bien mûre évoquent une pâtisserie d’exception. Le boisé se révèle particulièrement suave.

G.Miclo – Welche’s Whisky Fine Tourbe – 43% : Avec les whiskies tourbés c’est souvent quitte ou double en matière d’accord avec un cigare. C’est pourquoi nous en avons choisi un tourbé qui soit subtil… Le résultat est à la hauteur ! Le cigare dissipe la tourbe et la fumée pour laisser poindre des notes de fruits des bois (cassis, mûre) accompagnés de myrte, et d’amande. Excellent.

Distingué du label « entreprise du patrimoine vivant » HEDON témoigne d’un savoir-faire à la fois unique et inattendu sous nos latitudes.
« Rêveur », le Robusto de la gamme porte admirablement bien son nom. La délicatesse et la précision de ses arômes, ainsi que son étonnante légèreté, offrent de multiples possibilités d’accords (y compris les plus inattendus), comme avec le Domaine des Hautes Glaces par exemple. Nous ne saurions que vous recommander l’expérience !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *